Tondeuse-Manuelle.com

Limites supposées, progrès et cadre d’utilisation d’une tondeuse manuelle

Si les tondeuses manuelles reviennent doucement à la mode, elles ne sont pas pour autant aussi populaires qu’elles devraient l’être. Malgré les progrès effectués dans leur fonctionnement, des idées préconçues persistent alors qu’elles pourraient faire le bonheur de nombreux jardiniers.

Les limites supposées des tondeuses manuelles et pourquoi les autres modèles (thermiques et électriques) sont utilisés

La difficulté supposée

La première limite et premier frein à l’expansion de l’utilisation de la tondeuse manuelle est tout d’abord une affaire de réputation et d’idées arrêtées qui perdurent.

La tondeuse manuelle était autrefois lourde (encore plus si elle était équipée d’un rouleau arrière) et son mécanisme difficile à enclencher. La force de poussée devait être conséquente et menait rapidement à la fatigue du jardinier.

Ces inconvénients sont dorénavant révolus, la tondeuse manuelle étant devenue plus légère grâce à l’évolution des matériaux utilisés et bien moins gourmande en énergie de poussée grâce au développement et à l’amélioration des mécanismes d’engrenages.

Mais ces idées persistent pourtant auprès des jardiniers n’ayant pas eu l’occasion de voir ou d’essayer une tondeuse mécanique récente.

Beaucoup ont encore l’image des tondeuses manuelles anciennes, et parfois même des tondeuses usées qu’ils pouvaient trouver chez leurs grands-parents par exemple. Imaginez la pénibilité de tondre avec une tondeuse manuelle ancienne qui commence à rouiller ! Surtout lorsque l’on est enfant et que l’on tond la pelouse chez Mamie pour avoir son argent de poche.

La surface de tonte

La taille de la surface de tonte est la deuxième limite que l’on peut imaginer à la tondeuse manuelle.

L’appréciation est subjective, et les jardiniers ont du mal à définir la taille de la surface qu’ils pourraient tondre à l’aide d’une tondeuse manuelle : soit par leurs propres limites (temps à consacrer, effort physique), soit par la capacité supposée de la tondeuse.

Cette capacité supposée de surface de tonte de la tondeuse manuelle est à mettre de côté. La tondeuse ne soufrera pas d’un manque de consommable (essence, huile) ni d’une surchauffe. L’utiliser sur 100m2 ou sur 500m2 ne changera pas son rendement. Elle n’a nullement le besoin de faire une pause pour se refroidir. Elle tondra de la même façon.

La seule différence entre tondre 100m2 et 500m2 par semaine sera au niveau de l’usure. Et à ce niveau, la tondeuse manuelle est plus fiable que n’importe qu’elle autre tondeuse grâce à son mécanisme simple.

(Consultez l’article : « La tondeuse manuelle : écologique à quel point ? » pour en savoir plus sur la durée de vie prolongées des tondeuses manuelles.)

Là encore ce préjugé persiste, et pour beaucoup, une tondeuse thermique aura une plus grande capacité de tonte qu’une tondeuse manuelle. Ce qu’il faut mettre en comparaison, c’est sa capacité à tondre avec une tondeuse manuelle en comparaison avec sa capacité à tondre avec une tondeuse thermique. C’est le moteur du jardinier qui prime !

La rapidité de tonte

Si la tondeuse thermique est autotractée, la différence dans la rapidité de tonte n’est pas si flagrante que l’on pourrait croire. Une fois lancée, la tondeuse manuelle ne demande pas autant de force de poussée, et l’on peut alors marcher à son rythme en la poussant.

La légèreté et la simplicité de la tondeuse manuelle font d’elle une tondeuse prête à l’emploi. Elle vous permettra de commencer la tonte immédiatement : pas de déplacements difficiles de l’endroit de stockage au lieu de tonte et pas de préchauffe moteur. Il n’y donc aucune perte de temps à la préparation.

La rapidité de la tonte va également être définie par la largeur de coupe qui va décider du nombre d’aller-retour de la tondeuse. Les tondeuses manuelles ont une largeur de coupe moyenne de 40cm. Certains modèles vont jusqu’à 45cm.

En faisant de légers calculs, on se rend compte que la tonte avec une tondeuse manuelle moyenne ne prendra pas autant de temps qu’on l’imaginerait.

-> Largeur de coupe moyenne d’une tondeuse manuelle : 40 cm.

-> Pour une personne marchant 10m en 10 secondes (soit un rythme moyen – 3,6km/h), on obtient 4m2 tondu en 10 secondes. Soit 100m2 en 250 secondes (4 minutes et 10 secondes). On parvient à environ 5 minutes si l’on ajoute les virages.

Soit 5 minutes au 100m2 :

1/2 heure pour 600m2
50 minutes pour 1000m2

De même pour la distance à parcourir : 100m2 de tonte équivaudra à 250 mètres de marche. Une tonte de 1000m2 vous fera marcher 2,5km.

Ces chiffres forment une bonne indication valable pour la tonte effective. Il faudra compter en plus les déplacements pour vider le bac d’herbe, et compter un peu plus de temps de tonte pour les endroits difficiles d’accès, ou les parcelles dénivelées.

La qualité de la coupe

Une tondeuse motorisée n’a pas forcément une meilleure qualité de coupe ! Et c’est même bien souvent l’inverse !

Les tondeuses manuelles sont équipées d’un cylindre de coupe à lames hélicoïdales. Ce système de coupe est tout simplement le premier système inventé pour la tonte, et reste à ce jour le plus qualitatif.

Les gazons se devant d’être de qualité (terrains de sport, green et fairway de golf, parcs nationaux et royaux anglais, etc.) sont tous entretenus à l’aide de tondeuses hélicoïdales. Celles-ci sont motorisées, mais elles ont leur système de coupe en commun avec les tondeuses manuelle.

Si les tondeuses hélicoïdales motorisées apportent une meilleure qualité grâce à un indice de coupe plus élevé, ce n’est pas le cas avec les tondeuses motorisées à lames rotative.

Ces dernières sont les tondeuses les plus présentes et les plus vendues sur le marché. Pourtant, le système de coupe à lames rotatives arrache le brin d’herbe à hauteur, alors que le cylindre de coupe hélicoïdale le découpe soigneusement à la manière de ciseaux.

Tondre avec une tondeuse hélicoïdale manuelle, c’est s’assurer d’avoir un gazon en bonne santé, qui ne perdra pas ses forces et ne gaspillera pas les nutriments du sol à constamment se soigner.

La hauteur de coupe et l’entretien consacré à votre gazon

La hauteur de coupe est une grande question pour les jardiniers, et le choix de leur tondeuse va dépendre de cette donnée.

Les bonnes tondeuses rotatives sont connues pour pouvoir couper le gazon mais aussi pour leur capacité à débroussailler grossièrement les herbes les plus hautes. Les tondeuses manuelles se comportent différemment.

La tondeuse manuelle est avant tout faite pour tondre le gazon. C’est à dire, une pelouse entretenue. Elle ne doit pas servir à débroussailler une jachère, simplement parce que cela va engendrer un bourrage du cylindre de coupe, risque de l’abimer, mais aussi parce que l’énergie de poussée doit être forte pour pouvoir tondre des herbes hautes, inégales, à densité variable.

Ce n’est pas pour autant que la tondeuse manuelle ne va pas pouvoir tondre un gazon haut. Là, tout va dépendre du modèle. Par exemple, la Fiskars StaySharp peut tondre à des hauteurs situées entre 2,5cm et 10cm, quand la Webb H12R est spécialisée pour les gazons ras (13 à 23mm). Une tondeuse manuelle moyenne doit pourvoir tondre à des hauteurs situées entre 1 ou 2cm jusqu’à 6 ou 7cm.

La tondeuse manuelle est pensée de façon à tondre de façon optimale un gazon entretenu. Une bonne tonte de gazon ne devant jamais couper plus d’un tiers de la hauteur du brin d’herbe, il ne faut pas envisager de déroger à la règle en essayant la faire tondre à ras un herbe haute. Un phénomène de bourrage arriverait et la tonde serait plus longue et difficile.

Recommandations d’utilisation de la tondeuse manuelle

Pour résumer l’article, nous allons indiquer les cas où l’utilisation d’une tondeuse manuelle va être adéquate et avantageuse. Vous jugerez ainsi si opter pour une tondeuse à main sera un avantage dans votre situation.

Votre terrain

Vous l’aurez compris, votre terrain doit être engazonné et non une jachère à supprimer une fois l’an.

La taille de la surface à tondre est subjective. Cela va dépendre de votre condition physique. Pour donner une idée, la tonte avec une tondeuse manuelle de bonne manufacture est tout à fait envisageable de 0 à 600m2 (pour 1/2 heure de tonte effective). Certaines personnes pourront tondre 1000m2 si elles sont en bonne forme, si elles aiment flâner l’après-midi dans leur jardin, bref : si elles y trouvent leur intérêt sans en être épuisé.

Il est conseillé d’avoir un terrain relativement plat pour ne pas gêner la tondeuse. Il faudra aplanir au rouleau et supprimer les bosses, si nécessaire, pour une condition optimale.

Si votre terrain est en pente : pas de panique. Les tondeuses mécaniques sont légères, et si vous vous tenez à la tonte d’un tiers de la hauteur, la force de poussée demandée ne sera pas changée.

L’entretien de votre gazon

Une tondeuse à gazon manuelle est efficace sur une pelouse régulièrement entretenue. Tenez-vous à la tonte d’1 tiers de la hauteur de votre gazon.

En été, la pelouse devra être tondue 1 fois par semaine, voire 1 fois tous les 5 jours. Si vous partez en vacances, pas de problèmes. Vous effectuerez une tonte plus haute à votre retour, et abaisserez progressivement la hauteur de coupe lors des prochaines tontes.

La tonte grâce au système de lames hélicoïdales améliorera la qualité de votre gazon : vous remarquerez la différence dans la densité, dans la couleur et dans la santé de votre pelouse.

Vos convictions

Enfin, choisir une tondeuse manuelle peut également être une histoire de convictions.

La tondeuse manuelle est économique : elle soulage le porte-feuille des jardiniers, elle a une durée de vie prolongée, et limite la surproduction.

La tondeuse manuelle est écologique : elle s’inscrit durablement dans le respect de l’environnement.

La tondeuse manuelle est bonne pour la santé : elle ne pollue pas et permet une activité physique en plein air.

La tondeuse manuelle est relaxante : pas de bruits, pas de fumée. La tonte est un moment de plaisir au milieu de son jardin et de la nature.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *