Tondeuse-Manuelle.com

La tondeuse-vélo, ça vous tente ?

Certains jardiniers sont ingénieux et prêts à tenter beaucoup de choses pour rendre la tonte du gazon plus ludique, plus rapide, ou tout simplement pour prendre plaisir à inventer et à bricoler !

Vous avez peut-être déjà vu une de ces tondeuses-vélos sur le net, ou alors en vrai : la chance !

Pour vous rappeler à quoi ça ressemble et pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion d’en voir une, en voici une autre qui semble plutôt bien construite :

Une tondeuse manuelle fixée sur un vélo
La tondeuse manuelle est fixée sur la fourche avant du vélo en remplacement de la roue

Étonnant non ? 🙂

Alors, est-ce que ça marche ? Eh bien, en théorie oui, en pratique c’est un peu plus compliqué…

Il y a quelques vidéos disponibles sur youtube, on s’aperçoit que c’est très difficile à manier (attention aux virages) et qu’il faut pédaler très fort :

En fait, il faudrait s’assurer de plusieurs choses pour que cette innovation soit viable :

  • L’équilibre parfait de la tondeuse mécanique par rapport au vélo : que la fourche avant de celui-ci soit parfaitement au centre de la distance 2 roues, que la tondeuse soit bien parallèle au guidon pour qu’il n’y ait aucun déséquilibre en poids ou en distance.
  • La bonne tenue des bras et des fixations ! Pour ne pas dégringoler et casser la tondeuse !
  • Que la force exercée verticalement sur la tondeuse ne soit pas trop forte, car elle « enfonce » la tondeuse et la hauteur de coupe est plus basse. Il faudrait alors peut-être installer une tondeuse devant la roue avant du vélo au lieu de la remplacer, pour ne pas exercer de pression sur la tondeuse…
  • Que la hauteur de coupe soit bien adaptée à la hauteur du gazon, pour ne pas rencontrer le phénomène de bourrage qui rend le pédalage impossible.

Bref, il faudrait que le réglage soit parfait et la construction très précise et robuste pour que cela marche correctement ! Car s’il est difficile de pédale, autant la pousser en marchant 🙂

Ça a également l’air un peu dangereux : le cylindre à lames hélicoïdales est très coupant et un faux-mouvement, une mauvaise manœuvre ou une casse matérielle pourrait mettre un péril l’intégrité physique du jardinier.

La solution est peut-être plutôt de ce côté :

La cylindre hélicoïdal est tracté derrière le vélo. Bon, sur cet exemple, la direction n’est pas très précise, mais cela doit pouvoir s’arranger avec un peu plus de précaution !

Ce système est d’ailleurs à l’origine des tondeuses à gazon : les cylindres étaient tractés par les chevaux !
Des tondeuses à gazon hippomobiles, oui oui.

Si on le fait avec des chevaux et des tracteurs, pourquoi ne pas monter un attelage pareil (plus petit et plus léger) derrière son vélo ? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *